BIOGRAPHIE : KEITH BEAR

Flûtiste auto-didacte, Keath performe depuis 1986. Né et élevé au Nord du Dakota, Bear vit dans le village de Fort Berthold et est membre de la nation Mandan-Hidatsa appelé Nu E’ta en langue mandan. Nommé aussi O’Mashi Ryu Tâ par ses pairs qui signifie lumières très vives qui ondulent dans le ciel du Nord.

Il essaie de transposer les paroles des chansons chantées en langue maternelle en sons, ressemblant plus à un bruit de vent qu’à un sifflement. Dans notre communauté, nous sommes fortunés d’avoir des aînés à notre disposition dit-il. C’est en allant visiter ma famille, mes oncles et mes tantes, que j’ai appris les chants de mon peuple. Je leur disais : je peux comprendre que vos voix ne sont plus ce qu’elles étaient, mais vous connaissez de vieilles chansons datant de 200 ans et des chants traditionnels de clan d’au moins 300 ans. Alors je les enregistrais. Cela les honore de m’enseigner comment ils les interprétaient ».

Selon Keith, son peuple joue de la flûte depuis plusieurs centaines d’années en utilisant pour s’accompagner le vent, les oiseaux et l’eau des terres ancestrales du Missouri. Présente dans la plupart des cérémonies accompagnée de chants et de percussions, la flûte a un dessein bien plus subjectif que cérémoniel. En effet, le peuple Nu E’ta l’utilisent pour courtiser les femmes.

Sur son premier album lancé en 1994 « Echoes of Upper Missouri », grâce à une simple flûte de cèdre, Keith nous emmène en voyage le long d’une rivière pour s’y promener et rencontrer des papillons, des fleurs et des oiseaux. On ne sera donc pas surpris de retrouver des mélodies honorant la nature (Morning Star Flower Song; Walking on the Water), la pensée (Just Thinking, Just drifting), et bien sûr l’amour (Here I stand ; Mandan Love Flute).

En 1995, il a aussi débuté une carrière d’acteur professionnel dans le film « Dakota Sunrise ». Lorsqu’il ne joue pas de la flûte, il aime s’adonner à des activités artisanales telles que le perlage et la fabrication de flûtes. Très dévoué auprès des gens de son village, il donne volontiers de son temps aux jeunes garçons auxquels il enseigne la discipline de la boxe.

En chacun de nous, il y a l’esprit qui attend d’être trouvé et de prendre forme. Ces chants de flûte sont puissants, ils vous transportent , vous font voyager, hors de votre corps avec votre esprit pour toucher le ciel. En jouant de la flûte pour les gens, j’essaie de leur faire sentir une fois de plus qu’ils font partie de la terre. Alors, je me sens heureux de pouvoir partager ce don du Créateur avec les autres.

DISCOGRAPHIE : KEITH BEAR

1994 Echoes of Upper Missouri
2000 Earthlodge

(Retour à la page 'Nos Artistes' )

Vive la différence !