BIOGRAPHIE : INDIGENOUS

Le groupe est formé de deux frères Mato Nanji (voix et guitare) et Pte (basse), un cousin, Horse (percussion), et une sœur, Wanbdi (tambours,vocals). Membres de la nation Nakota, ils ont grandi dans une réserve à Yankton au Sud du Dakota. C’est en découvrant les instruments de leur père dans le sous-sol et sa grande collection de disques que l’idée leur vient de les essayer et d’apprendre à en jouer en écoutant les disques de Carlos Santana, Buddy Guy, Jimi Hendrix et B.B. King. Leur père a dit à Mato : « Si tu écoutes chaque chanson et que tu l’apprends par toi-même, alors tu ne l’oublieras jamais. « J’avais tous ces vieux disques égratignés et je les écoutais à longueur de journée », de dire Mato. C’est à la maison qu’ils ont appris et que ceux-ci pratiquaient. Exposé à plusieurs genres musicaux, le blues accrochait davantage Mato, leader du groupe. Inspiré par leur père, Greg Zephier, un musicien des années ’60 et ’70 qui plus tard est devenu porte-parole pour les droits des Autochtones,

En 1998, le groupe lance leur premier album « Things we do (les choses que l’on fait) », sous l’étiquette de Pachyderm Records tandis que le vidéo du même titre fut dirigé par Chris Eyre aussi à la tête du film autochtone gagnant d’un oscar pour le film « Smoke signals (signaux de feu)». Ils enregistraient une chanson « Blues This Morning » « live » à leur studio en 1999 lorsqu’ils gagnaient la faveur des critiques et d’artistes comme Bonnie Raitt, The Indigo Girls and Jackson Browne. Ils furent aussi invités par le légendaire B.B. King à se joindre au Blues Festival Tour of 1999 qui dit que : « Indigenous est un groupe que l’Amérique et le monde devrait écouter. » Cela les a menés à faire les premières parties de Bob Dylan et de Dave Matthews qui dit : « Ils sont un excellent groupe, ils ont un fascinant guitariste – il est un peu intimidant.» En Septembre et Octobre 2000, Indigenous a rejoint « Honor the Earth Tour » avec Bonnie Raitt and the Indigo Girls et sans aucun doute le point culminant pour Mato, fut le 20 octobre 2000, lorsqu’il fut demandé pour partager la scène avec une de ses plus grandes idoles, Carlos Santana, pour un grésillant medley de Bob Marley, « Exodus » et « Get Up Stand Up » devant un public de 12 000 personnes à Albuquerque. En 2000, ils ont produits un second album « The circle ».


DISCOGRAPHIE : INDEGENOUS

ALBUMS
1998 Things we do
1999 Live at Pachyderm Studios
1999 Got to Tell You - Live
2000 Circle


SIMPLES
1999 Blues this Morning (EP)

VIDEOS
2000 Live at la Zona Rosa, Austin, TX : 1999


(Retour à la page 'Nos Artistes' )

Vive la différence !